Recettes de gaufres et gaufres fine – 1767

Print Friendly, PDF & Email

Gaufre

Délayer de la farine, la quantité qu’il vous plaira, avec de la bonne crème fraîche, jusqu’à ce qu’il n’y ait point de grumeaux ; mettez-y ensuite une peu plus de sucre en poudre que vous n’y avez mis de farine ; délayez-le bien avec la cuillère, en y mettant encore de la crème, jusqu’à ce que votre pâte soit bien claire ; puis vous y jetez un peu d’eau de fleurs d’oranges, et vous remuez bien le tout ensemble.

Vous ferez chauffer le fer, et vous le graisserez des deux côtés, de part et autre, avec du beurre frais, que vous mettrez dans le coin d’une serviette: étant graissé, vous coulerez la gaufre ; et si vous pressez un peu le fer, elles se feront plus délicates ; mettez ensuite le fer sur le fourneau, pour faire cuire la gaufre; lorsqu’elle est cuite d’un côté, vous retournerez le fer de l’autre côté; et quand vous voudrez voir si la gaufre est cuite, vous ouvrirez doucement votre fer et vous regardez si elle est bien en couleur, pour lors vous la retirerez du fer avec un couteau, puis vous l’étendrez toute chaude sur un rouleau de bois fait exprès pour lui faire prendre forme ; ensuite vous la mettrez à l’étuve, à mesure que vous la ferez, pour qu’elle s’entretienne bien sèche.

Gaufre fine

Prenez six œufs frais, battez les jaunes et les blancs tout ensemble; mettez- douze onces de sucre fin en poudre, une livre de farine; battez le tout ensemble; puis vous y mettrez un demi-septier de crème, autant que de lait, quatre de bon beurre frais qui soit fondu dans un verre d’eau, deux grains de sel bien menu, une goutte de fleurs d’orange, et un peu de râpure de citron; il faut bien battre le tout ensemble pendant un quart d’heure, faire chauffer votre gaufrier également des deux côtés, le reste comme ci-dessus.

Retourner à Gaufres